Flus RSS Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer la page
25-03-2014

Vogo invente le smart stadium

- Hérault

Le 24 avril 2014 marquera peut-être une grande date en matière de spectacle sportif. À l’occasion des Championnats d’Europe de judo, à Montpellier, les ex-créateurs de Netia dévoileront Vogo, une application inédite, qui ambitionne de révolutionner l’expérience du spectateur dans une enceinte sportive.


C'est une innovation qui pourrait bien changer les habitudes de tous les spectateurs. Imaginée par Christophe Carniel* et Pierre Keiflin, complices depuis vingt ans, Vogo devrait révolutionner notre façon d’assister à une manifestation sportive. Dans les gradins, si le public peut avoir accès aux grands écrans, il va désormais pouvoir revoir l’action de son choix depuis son smartphone ou sa tablette grâce à l’application Vogo. Au ralenti ou à vitesse normale, la séquence en vidéo pourra être visualisée autant de fois que désirée. Surfant sur la tendance hyper-connectée des spectateurs qui n’hésitent pas, aujourd’hui, à utiliser leurs terminaux mobiles durant les matchs, Vogo parie sur un procédé accessible sans limites.

 

« Jusqu’à présent, des produits similaires existaient déjà aux États-Unis, mais ils étaient freinés par une densité de connexions trop importante, explique Christophe Carniel, cofondateur de Vogo. Nous avons déposé un brevet en juillet 2013, qui permet une utilisation de l’application optimale, quel que soit le nombre de spectateurs connectés en même temps. »


2 millions d’investissement
Via plusieurs caméras, les flux sont récupérés et donnent au spectateur plusieurs points de vue possibles selon l’angle de l’action à revoir.

 

« Les droits à l’image nous sont concédés à l’intérieur du stade, mais dès que le spectateur quitte la salle, plus aucun accès aux images n’est possible, précise Christophe Carniel. Aussitôt l’application quittée, les données sont effacées. »

 

Le président de Transferts LR n’en est pas à son premier coup d’essai. En 1993, il avait fondé, toujours avec Pierre Keiflin, l’entreprise Nétia, spécialisée dans la conception de solutions logicielles pour la gestion et la diffusion de contenus numériques, rachetée en 2008 par GlobeCast, filiale de France Telecom.

 

 

Depuis juin 2013, date de création de Vogo, une petite équipe planche sur la R&D de l’application et des contacts ont été noués avec certaines fédérations sportives. Au total, l’investissement en R&D est estimé à 2 M€. Le 24 avril prochain, et durant trois jours, dans l’enceinte de la Park&Suites Arena, Vogo sera pour la première fois rendue publique à l’occasion des Championnats d’Europe de judo, et mise à disposition de 9 000 spectateurs (jauge de la Park&Suites Arena dans son aménagement sport).

 

« Avec quatre tatamis et des compétitions qui se déroulent en simultané, la configuration de ce type de manifestation sportive est idéale pour prouver l’intérêt de Vogo », se félicite Christophe Carniel.


Big data
Si l’intérêt pour les passionnés de sport et de numérique est évident, les coaches et les journalistes pourront également s’en servir pour analyser instantanément les actions des joueurs. L’entreprise Vogo a misé sur un modèle économique très prometteur, basé sur deux piliers. Tout d’abord les bannières publicitaires insérées dans l’application « sont utilisables par les fédérations comme un vecteur supplémentaire de revenus ». Mais aussi la récolte de contacts qualifiés. « 
Grâce à l’enregistrement du nom de l’utilisateur, on peut nominativement savoir l’intérêt d’un spectateur pour un sport précis. »

 

Dans la lignée du Big Data, Vogo garde un lien direct avec les fans et peut devenir un prestataire de services nouvelle génération auprès des fédérations. Un modèle qui pourra aisément se décliner sur d’autres marchés comme celui du spectacle, du congrès médical, ou d’événements politiques. Entièrement gratuite, « cette application fera le buzz », assure, confiant, Christophe Carniel. Verdict le 24 avril.

 


Ysis Percq

 

Photo : Christophe Carniel, et son équipe : Christelle Albinet, Daniel Dedisse et Pierre Keiflin.

Crédit : Vogo et Edouard Hannoteaux

Voir toutes les actualités
Commentaires

Nom :

Prénom :

Pseudo :

Email :

Me prévenir par mail quand un nouveau commentaire est posté


Saisissez le code ci-après :
Commentaires :

Poster votre commentaire




Archives Objectif
Contact|Mentions légales |Crédits|Plan du site| Copyright © Objectif LR 2009
Choosit